Manrubia ou la force engagée de l'art

Publié le par cleg

Après avoir combattu dans les plus importantes plazas, dont trois fois dans les plus grandes arènes du monde - la Monumentale de Mexico -, après avoir sillonné tous les chemin sinueux de la "planète taurine", son rêve d'enfance réalisé, JOSE PEPE MANRUBIA ressent le besoin d'autres expressions. C'est ainsi que ce matador de toros, fils d'un ancien novillero d'Almeria, déchire capes et muletas, les peint, comme un rite de passage, le relais d'une inspiration à une autre dont la force depuis le porte sur les routes de la création plastique.

Humaniste et révolutionnaire dans l'âme, épris de liberté et de grands espaces, en quête éternelle d'absolu, l'art a pour lui une portée politique. C'est une force engagée, un acte de vérité qui soutient les causes et met en lumière la grandeur des idéaux.

Il présente à l'auberge des sculptures de torero filiformes emballés d'adhésif estampillé "fragile", une série de dessins au stylo bille en recherche de simplicité, des oeuvres mixtes acryliques et pigments sur toile ou papier et des compositions en photographies numériques.

Publié dans Culture(s) Taurine(s)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article