avril 2011 : nouveautés livres

Publié le par cleg

LIBRAIRIE TAURINE

BRUME et autres nouvelles du Prix Hemingway 2010 3897

Collectif, 252 pages, format 12,50 x 18,50 cm, 2010.

Un puntillero en maison de retraite qui accomplit son devoir dans l’ombre ou un mousquetaire d’Intermarché qui prépare sa feria… Les seize meilleures nouvelles de la cuvée 2010 illustrent incontestablement la richesse symbolique, imaginaire, artistique et humaine de la culture taurine… et ses connexions secrètes avec l’art de la nouvelle.

Textes de Jean-Paul Didierlaurent, Nicolas Ancion, François Bannier, Yves Charnet, Marc Delon, Denis Deloubes, Séverine Gaspari, Tierry Girard, Philippe Laidebeur, Catherine Le Guellaut, Aubert de Molay, NaTYot, Anne-Marie Schaller, Jacky Siméon, Henry Sire, Marc Thorel.

Livre : 15,00 €

CAMPOS y RUEDOS 02 cyr02.jpg

format 220 x 275 mm, 160 pages, 2011.

Sélection des meilleures chroniques du site Campos y Ruedos :

entre campos y ruedos - delicias campos - dans le cercle du minotaure - promesse dans la nuit - Fracaso et torerìa - éloge du pétard - dans les corrals - tous noirs y z’étaient - ¡ Madrid se quema ! - deux secondes - l’eunuque posthume - l’OCT, l’autre - dins de poc, Ceret - c’était prévu - vieille photo - le capucino n’est pas un café - figure de torero... Frascuelo - le chemin - A flor do Grão-Parà - il les tue tous - Michael Crouser maybe Harlem - la corne et le pinceau - 5 años 5 - mort du toro de 5 ans ? - c’est du passé - quite a corazòn limpio - le toro va tuer la corrida - piqûre de rappel - mon vieux - courir - 8 jours par an - la fête sauvage - apartado à Bilbao, quelques repères - aquì se puede fumar - Juguetero - temporadas malgaches - chemin d’Aguilar - la vieille dame, le portail et les petites filles - peajes - traînée banche - Agujetas ­­- moma... final de trayecto par François Bruschet.

Livre à paraître en mai : 30,00 € 

CHINITO DE FRANCIAchinito.jpg

de Daniel Saint-Lary, 24 x 32 cm, 80 pages, 2011.

Comme ses prédécesseurs, Christian Nimeno II, Alain Montcouquiol, Simon Casas, Robert Piles, Jacquito, Andaluz, Curro Caro et d’autres, Chinito de Francia a écrit sur le sable des arènes quelques unes des plus belles pages de la tauromachie française (re)naissante en ce début des années soixante. Partis de rien à la rencontre d’un monde dont ils ignoraient à peu près tout, à la seule force de leurs convictions et de leurs rêves, ils ouvert en grand toutes les portes aux générations actuelles.

Regards posés sur la passion mystérieuse, belle et dévorante, qui, depuis ce temps où il agitait un bout de chiffon rouge devant un “toro mécanique“ dans les garrigues nîmoises, brûle encore aujourd’hui chez Lucien Orlewski Chinito qui a été le premier torero français à triompher aux arènes Las Ventas de Madrid.

Livre : 25,00 €

DELIRES TAURINS 3975.jpg

de Dominique Dayau, 15 x 21 cm, 80 pages, broché, 2011

“On ne peut-être à la fois écrivain et petit-fils du célèbre chroniqueur taurin Jean-Pierre Darracq El Tio Pepe, sans avoir la tentation de commettre des textes en rapport avec la Fiesta Brava.“ Délires Taurins est un recueil de huit nouvelles qui portent un regard insolite et amusé sur le mundillo et la tauromachie.

Au travers d’histoires courtes sur les rapports entre les hommes et le taureau de combat, se mêlent souvenirs d’enfance et transports oniriques. Cet ouvrage intéressera le lecteur non initié et son originalité devrait surprendre l’aficionado puriste.

Auteur de plusieurs romans et nouvelles, Dominique Dayau est Commandant à la Police Judiciaire de Bordeaux, après plus de trente années dédiées aux enquêtes criminelles.

Livre : 13,00 €

DOMPTER LA BETE3995.jpg

de Ersi Sotiropoulou, traduit du grec par Michel Volkovitch, 21 x 14 cm, 240 pages, 2011.

Roman. Loin des élans révolutionnaires de sa jeunesse, Àris Pavlòpoulos, conseiller particulier d'un ministre, jouit d'une existence confortable à Athènes en dissimulant ses zones d'ombre : l'obsession du sexe et l'ambition refoulée d'être reconnu comme poète. Une manifestation littéraire consacrée à son œuvre et un voyage en Espagne, hanté par le symbolisme sexuel de la tauromachie, lui offrent l'occasion de satisfaire tous ses désirs. Mais dans la vie de Pavlòpoulos, rien n'est conforme aux apparences... surtout quand un jeune voyou le poursuit dans les rues d'Athènes comme son ombre.

D'une écriture alerte, rigoureuse et inventive, mêlant tragique et grotesque, Dompter la bête dissèque le comportement d'une élite tout en abordant des questions morales et existentielles.

Livre : 20,00 € 

ECONOMIE ET GESTION DE LA CORRIDA 3963

de Pierre Traimond, préface de Francis Marmande, format 155 x 240 mm, 248 pages, 2011.

Les méthodes d'analyse de la théorie économique et de la statistique s'appliquent à l'économie de la Course espagnole. Pour cela, deux sortes de langages se rencontrent, qui font l'originalité de ce travail, ceux de la science économique, ceux de la corrida. En termes de théorie économique, il s'agit d'une économie de l'Offre par élimination, avec asymétries d'information.

Trois thèmes sont abordés, dans une vision “transversale“ du mundillo, l'impitoyable sélection des hommes comme des bêtes, l'entreprise taurine et la microéconomie, le milieu taurin et la macroéconomie. Enfin, les nouvelles technologies d'information et de communication mettent la corrida en péril. Ces analyses justifient, à la fin, deux glossaires, l'un pour les non aficionados, l'autre pour les non économistes.

Pierre Traimond est maître de conférences honoraire de science économique à l'Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne.

Livre : 25,00 €

LES ELEVAGES FRANÇAIS DE TAUREAUX DE COMBAT tome 1 3989.jpg

de Francis Fabre, compte d'auteur, 21 x 20 cm, 300 pages.

Abondamment illustré, il s'agit ici d'un véritable travail de titan aficionado qui se développera en trois tomes à paraître progressivement durant l'année ! Imaginez ! Pour chaque ganaderia française : les origines, la vie de l'élevage, les divers spectacles auxquels il a participé pour chaque temporada depuis sa création. Un arbre généalogique présente les divers croisements intervenus au cours de l'histoire de la ganaderia.

Les 18 ganaderias de ce tome 1 : Alma Serena, héritiers de François André, Barcelo, Blohorn, Campo Bueno, Casanueva, la Cévenole, Claberes, Cyril Colombeau, la Cravenque, Cuille, l'Astarac, Camino de Santiago, Durand, Vieux Sulauze, Christophe Fano, Fernay, Virgen Maria.

Livre : 42,00 €

L'ESPAGNE AU COEUR 3945

de Jacques Frances, 182 pages, format 15 x 21 cm, 2010.

“Là-bas, disait mon père, c'est l'Espagne“. Là-bas, derrière la Rhune et les Pyrénées chapeautées de nuages, était ce pays étrange et romantique qui effrayait et fascinait mon esprit d'enfant. Pays aride immense, brûlant, patrie de bohémiennes, repaire de brigands. Pays ambigu où les pénitents sinistres suivent en se flagellant des Vierges couvertes d'or, où des hommes en collants roses égorgent des taureaux, où les cigarières chiquent comme des matelots.

Au travers de courts récits, alertes, souriants, cruels ou tendres, le voyageur nous mène à la rencontre de personnages croqués sur le vif, plus vrais que nature : un peuple de grand relief, pittoresque et attachant.

Livre : 15,00 €

GERS DE TOROS3998.jpg

de Bernard Delor et Alain Pagnac, Format 17,00 x 24,00 cm, 64 pages, broché, 2011

Les auteurs nous invitent à partager leur escapade sur les routes du Gers taurin. À travers leurs rencontres, ils retracent l'histoire d'une aficion authentique et régénérante, qui associe la passion taurine à l'attachement à la terre gasconne.

Bernard Delor est né et réside à Rozès. Il a suivi l'évolution de la tauromachie et considère que les 35 dernières années représentent l'âge d'or de la corrida dans le département, mais il reste vigilant.

Originaire de Vic-Fezensac, Alain Pagnac retourne souvent se ressourcer dans son Gers natal et participer aux fêtes. Toriste convaincu, il est inconditionnel de Pentecotavic et des plazas qui privilégient le toro-toro.

Livre : 20,00 €

MIURA3981.jpg

Contribution à l'historique de la fiesta brava et d'un élevage prestigieux

de Jean-Pierre Darracq “El Tio Pepe“, présentation de Miguel Darrieumerlou, illustrations Jacques Bacarisse, format 160 x 240 mm, 584 pages,

Réédition de l’ouvrage qui fut couronnée par l'Académie Française en 1979.

Miura ! Le célèbre élevage andalou est devenu mythique à force de hauts faits et de combats grandioses. Un siècle et demi après sa création, le fer suscite toujours autant d'effroi que d'admiration. Jean-Pierre Darracq (né à Bordeaux en 1911, décédé en 1992) fut toute sa vie enseignant. Critique taurin de renom (Le Toril, La Corrida, L'Art Taurin, El Ruedo...), c'est dans la revue nîmoise “Toros“, dans laquelle il écrivit pendant 40 ans, qu'il donna toute la mesure de son talent.

Conférencier recherché et grand écrivain, le Tio avec Miura et Aficion a laissé à la postérité deux monuments de passion pour l'art magnifique que reste la corrida, dans le respect rigoureux de son authenticité et la défense de la caste du toro de combat.

Livre : 40,00 €

LA MORT à la CORRIDA 3976.jpg

de Rémy Brossel, édité à compte d'auteur, 76 pages, format 14 x 21 cm.

“Eux, ils ont l'air de ceux qui étaient là avant, qui nous ont vus naître et pourraient nous voir mourir. Insupportable. De quoi donner des envies meurtrières. Quand on parle d'eux, c'est toujours de nous qu'il s'agit “sont-ils des hommes ?“, question d'esclavagiste. Leur gestuelle, leurs émotions, la relation aux autres, du Bonobo au Gorille, sont bien là, part animale, sans faire de nous un animal. Entre eux et nous, pas une frontière, un no man's land...“

Cet ouvrage est dédié à tous ceux qui lui ont demandé ce qu'elle faisait avec un type comme ça ! Le type comme ça, l'auteur, celui qui aime les toros n'essaie surtout pas de convaincre. En réponse, il apporte dans ce livre sa vision de la corrida et son analyse sans chercher à imposer une vérité unique, juste dire ce qui est la sienne.

Livre : 19,50 €

NOUVELLES TAURINES 10 auteurs en liberté TORERIA

150 pages, format 145 x 210 mm, 2011.

Depuis 2001, l’association Toreria milite pour la défense et la promotion de la tauromachie. Non seulement sur les valeurs de base que sont le toro de combat et les hommes qui les affrontent, mais aussi sur le plan culturel sans lequel la fiesta brava aurait aujourd’hui probablement disparu.

Dans ce recueil, on retrouvera les textes primés lors des trois dernières joutes littéraires (2005, 2007, 2009) auxquelles participèrent plus de cent cinquante nouvellistes. Des écrits originaux, variés et inédits à découvrir sans modération. Textes de Hervé Tallec, Georges Girard, Maïté Lafitte, Jacques Lanfranchi, Philippe Soudée, Xavier Klein, Olivier Bourdeau, Jean Mondin, Jean-Pierre Prophète et Jacques-Olivier Liby.

Livre : 12,00 €

NOUS N'IRONS PLUS à BARCELONE 3977.jpg

Postures et impostures du mouvement anti-corrida

Acte du colloque d'Arles en janvier 2010, sous la direction d’Annie Maïllis et Francis Wolff, 15 x 21 cm, linogravures de Jean-René Laval, 88 pages, 2011.

Le 28 juillet 2010, le Parlement catalan votait l’interdiction des corridas dans la région. Une page brillante de la tauromachie se tournait, une nouvelle époque de l’antitaurinisme s’ouvrait. Il devenait une force politique et sociale, cimentée par une idéologie de plus en plus puissante : l’animalisme. Il ne s’agissait plus de respecter la vie humaine, ni même de défendre le bien-être animal, mais d’étreindre tous les animaux dans une même passion.

Quelle est donc la source de l’animalisme contemporain ? Quels en sont les enjeux véritables ? Quelles valeurs véhicule-t-il ?... Universitaires et de scientifiques (philosophie, sociologie, psychanalyse, sémiologie, écologie) ten-tent de cerner ce curieux phénomène contemporain : la passion d’interdire les corridas.

Chacun dans sa discipline propose des éléments de réflexion pour contrer les arguments spécieux de ceux qui veulent voir abolie une pratique qu’ils ignorent ou méconnaissent. Dans ce qui est souvent présenté par les tenants de l’animalisme comme des évidences, ils dénoncent ainsi des contre-vérités, des aberrations ou des errements, voire même le danger que leur idéologie fait peser sur la pensée.

Livre : 18,00 €

PASEO GRANDE Paseo-grande.jpg

de André Velter, Olivier Deck et Antonio Segui, 205 x140 mm, 152 pages, 2011.

Paseo Grande, comme un pari fabuleux et fatal, sans fausseté ni repli possibles. Paseo Grande, comme un périple dans les périls où se réinvente le monde. Paseo Grande, comme un récital amorcé dans l’incessant va-et-vient de textes encore précaires et de mélodies soudaines.

Ce livre-récital est indissociable du mouvement complice qui l’a suscité et de l’environnement sonore, vocal et musical d'Olivier Deck qui a parfois devancé l’écriture de ces ballades pareilles à des rêves éveillés, à des sursauts funestes, à des éclats de vie violente et fière. Tels des talismans ironiques et précieux, sept quatrains en images, réalisés avec Antonio Segui assurent la protection rapprochée du Paseo Grande.

Poète, essayiste, voyageur, né en 1945 dans les Ardennes, André Velter dirige la collection Poésie chez Gallimard. Résolument attaché à la "voix haute", il invente une oralité nouvelle avec comédiens et musiciens.

Livre : 14,90 €

PASSION LOINTAINE 3928

de Jacques Francès, format 21 x14 cm, 124 pages, 2010.

Comme la passion amoureuse, la passion taurine peut tout submerger, prendre possession d’un être. Mais, ne risque-t-elle pas de se transformer au fil des années, de perdre de son éclat ? Restent les souvenirs, la tendresse, l'attachement, la nostalgie...

Anecdotes, historiettes et souvenirs taurins nous parviennent, tamisés par le filtre d’une passion assagie ou la philosophie de l’âge. La fièvre retombée, le virus persiste et surgissent du passé les ombres cruelles ou généreuses des rencontres, l’empreinte des grands toreros et de faenas sublimes, la peur, la mort inévitable, l’enfance aussi... et cette exigence qui met les médiocres, les snobs et les imbéciles à la merci de sa puntilla implacable et ironique.

Le chroniqueur, historien et essayiste Jacques Francès Santiaguito ne remue pas que des cendres. Il conserve et transmet les braises de l’afición : “C’est ça la corrida ! Ça vous prend, ça vous enlève, ça vous gonfle comme un ballon et ça vous emporte très haut dans le ciel“...

Livre : 17,00 €

LA PEÑA ANTONIO ORDOÑEZ 3997.jpg

de Henri Briesse, Pierre Rouch, Jean Thomas, Max Vedel, format 16 x 24 cm, 448 pages, 2010.

Matador de toros depuis 1951, Antonio Ordoñez ne se révèle à Nîmes qu'en 1956. Son talent explose lors de la corrida du lundi de Pentecôte 1958. Son art atteint les sommets le 7 août 1960 en signant, devant "Matajacas", une faena pour l'Histoire.
De cette époustouflante prestation naît la peña Antonio Ordoñez à l'initiative d'aficionados séduits dont Adrien Gauttier "Soletero" et Gilbert Coppens. Une profonde amitié va lier les trois hommes, ciment indestructible des fondations du club taurin.
en 1963, "Soltero" crée le trophée de la CAPE D'OR, l'emblème du club, toujours vivant.
Au fil du temps et au gré des présidences successives, la Peña Antonio Ordoñez a tracé son chemin et défendu une aficion de verdad.
Aujourd'hui, un quatuor de passionnés a jugé opportun de remémorer ce vécu de cinquante ans : notamment, la biographie d'Antonio Ordoñez, l'histoire de la société taurine, les novilladas de la Cape d'Or et les récompenses

Livre : 25,00 €

PHILOSOPHIE DE LA CORRIDAPhilosophie-poche.jpg

de Francis Wolff, format poche, 18 x 11 cm, broché, 2011

Ré-édition en format poche. Réflexion sur la portée philosophique morale de la corrida, su le rapport à l'animal qu'elle instaure, la perception par le torero d ela vie, du hasard, sur la corrida en tant qu'art, etc...

Livre : 9,00 € 

SAGRADA regard sacré sur la corrida 

de Bernard Duvert, 21 x 21 cm, 182 pages, 2011. 3970.jpg

"Sagrada" est un livre d'art consacré à l'expression du Sacré dans le monde de la corrida. Le lien étroit qui se tisse entre l'étonnante rencontre du prêtre et du torero donne à l'éclat de ces pages la noblesse d'âme dont les acteurs se revêtent au coeur des arènes comme à celui du sanctuaire. La liturgie d'un rituel où le vestimentaire se pare du vêtement de lumière, s'accorde à l'idée d'un sacrifice et en final d'une victoire sur la mort.

Prêtre, peintre et poète, Bernard Duvert nous propose un autre regard sur la corrida, un regard à la fois religieux, recueilli et lucide qui ostensiblement nous ramène au centre du mystère : la vie, entre naissance et mort.

Livre : 38,00 €

SUERTE 3968.jpg

de Monique Henrion et Philippe Procureur, 23 x 21 cm, 46 pages, 2010.

S'il existe des territoires identifiés de traditions taurines ininter-rompues bien déterminés, l'aficion n'a pas de frontières. Pour preuve cet album d'art venu de Belgique, voire de Wallonie unissant les oeuvres de Monique Henrion et les mots de Philippe Procureur pour dire et transmettre leur passion.

Livre : 15,00 €

TEMPORADA 2011TEMPO8-couv.jpg

par Christophe Andrieu, 175 x 105 mm, 292 pages, 2011.

Seul guide tauromachique français édité annuellement, ce petit livre pratique est aujourd'hui plébiscité par les aficionados pour son contenu fiable et indispensable.

On y retrouve le calendrier de la Temporada, toutes les villes taurines, 150 fiches de toreros, 150 fiches d’élevages de toros, l’ABCde la corrida. Son format de poche très pratique permet de l’avoir avec soi durant la corrida.

Livre : 10,00 €

TERRES TAURINES 31 : Résistance 3964.jpg

Pour les ganaderos français, dans les marais du Scamandre ou la sansouire des Monteilles, sur les garrigues des Alpilles ou les coussouls de la Crau, le problème est le même : comment survivre sur un marché marginalisé dans un contexte de crise ? Tous sont unanimes : en entrant en résistance et en misant sur la qualité. De toutes les histoires d’hommes dont la tauromachie est riche, celles dont ils sont les héros font partie des plus belles : pour eux, chaque jour qui passe est une souffrance utile, car tant que l’on survit, l’espoir demeure d’exister.

Livre : 14,00 €

TERRES TAURINES 32 : L’homme et ses circonstances3979.jpg

« Je suis moi et mes circonstances» a dit le philosophe Ortega y Gasset. Une formule que Santiago Martín El Viti se plaît à rappeler pour illustrer sa vie, mais que s’approprient volontiers aussi Juan Mora, Victorino Martín pour parler de ses patas blancas, Alberto Manuel, nouveau ganadero de San Martín, Pedro et Sindo Tapia, deux mayorales à l’ancienne, ou les ganaderos de Partido de Resina dont le renouveau est annoncé.

Livre : 14,00 €

TOREADOR en exclusivité3929

livre-catalogue, 22 x 22 cm, 270 pages, 2010.

Sous forme de livre d'art, ce catalogue réunit les plus grands artistes contemporains autour de la tauromachie comme Christian Lacroix, Ben, Claude Viallat, Robert Combas, Lucien Clergue, Hervé Di Rosa, Jean-Pierre Formica, Eddie Pons, Albert Martin... Une publication événement à la hauteur de l'exposition présentée notamment à Arles durant la féria de Pâques où des textes originaux des artistes soulignent leur œuvre et leur aficion.

Cette nouvelle édition est enrichie d'une vingtaine de nouveaux artistes présentés via un CD-photo ajouté à l'ouvrage.

Livre-catalogue : 25,00 €

LE TORO ET SON COMBAT : la part ou l’apport du droit ?3980.jpg

Actes du colloque (Nîmes, du 17 au 20 septembre 2009) sous l'égide des Avocats de Nîmes, l'EFACS centre sud et l'Institut International de droit taurin, français/espagnol .

Thèmes : Impact économique des marchés taurins - Règlements taurins, règlement taurin ? - Règlementation de la course camarguaise - Jeux d'arènes et protection de l'animal en Californie : cosmopolitisme taurin, lobbies et jurisprudence - Empresas : modes d'exploitation des arènes - De l'utilité de la loi en Tauromachie ? - Statut de l'animal - Définition du toro de combat - Combat du toro - synthèse

Contributions de J.F. Auby, E. de Monredon, F. Romero-Miura, B. Fontaine, F. Saumade, E. Roux, S. Chauvet, E. Salinas Frauca, J.Aresti, J.B. Seube, R. Cabrillac, F. Wolff, L. Clemente, J.P. Bigonnet, E. Durand, C. Fernandez Lerga, Mr Ancel, J.A. Cremades.

Livre : 19,00 €

LES TOROS DU DIABLE3982.jpg

de Olivier Deck, 150 x 210 mm, 150 pages, broché, 2011.

Olivier Deck est un vagabond de l’imaginaire. Il se balade sur les crêtes qui séparent l’image du verbe et le verbe de la musique. Qu’on ne s’attende pas à un roman, stricto sensu : essai farfelu, farce iconoclaste, auto-fiction délirante et nostalgique...

Avec jubilation, l’auteur construit son récit en empruntant à la poésie, à l’écriture cinématographique, à la BD, au burlesque, à l’héroï-comédie, telle que la cultive une certaine littérature hispanique qui prend parfois ici valeur de référence, celle du conte picaresque... La littérature est une arène. L’auteur, tauromache dans l’âme, le sait bien : dans aucune arène, on ne se hasarde sans risques. Toujours un toro y déboule, secoué d’ombre de grandeur.

Olivier Deck est né en Béarn. Poète, peintre, romancier, chanteur, il partage sa vie entre l’écriture et la scène musicale.

Livre : 18,00 €

LE TRESOR DU TORERO 3985.jpg

de Dani Boissé, 184 pages, format poche 11,5 x 17 cm, 2010

Roman : En 1959, Tito Palacios, le torero mexicain, vêtu de son habit de lumière vert et or, entrait dans les arènes de Perpignan pour y affronter le taureau et son propre destin. Les taureaux ont maintenant tous disparu de la capitale et les paso doble ne retentissent plus dans les gradins.

Aujourd’hui, ce n’est plus un taureau qui mourra au combat, mais plutôt l’homme qui détient le trésor de Tito Palacios. Un trésor confié, cinquante ans auparavant, à Notre Dame de l’Espérance, la Vierge de l’église St Jacques.

Livre : 10,00 €

LA VEILLEE D’ARMES confidences de toreros Veillee-d-armes.jpg

Textes d'Antonio Arévalo, photographies de Bruno Lasnier, 112 pages, 2011.

“Malgré l’image que peut donner le torero dans l’arène, on a beaucoup de préoccupations, de craintes et surtout une vie intérieure intense“, nous confie El Juli.

Dans ce livre d’entretiens menés par le journaliste Antonio Arévalo (6 toros 6), matadors, novilleros, banderilleros ou picadors évoquent leurs doutes et leurs motivations. “La peur est en moi, nous dira Sébastien Castella, j’ai appris à vivre avec elle, à la dominer“. Pour certains la foi est un moteur, “j’aime parler avec Dieu avant de partir toréer, entrer en contact avec lui“, nous livre Enrique Ponce, mais il en ressort surtout la passion pour leur métier : “Chaque fois que je mets l’habit de lumières, je réalise mon rêve“, affirme Juan Bautista.

Tous ces professionnels ont ouvert leur porte au photographe Bruno Lasnier qui a saisi ce moment si intime de l’habillage du torero, reflétant la tension, l’angoisse et la vérité du combat qui s’annonce.

Livre : 24,50 €

LA VÉRITÉ SUR LES FERIAS verite-BD.jpg

Scénario et dessins de Monsieur B., mise en couleur de Sophie Dumas, 215 x 293 mm, 48 pages, cartonné, 2011.

Bande dessinée : Devenez un vrai festayre ! Dans le sud de la France et en Espagne, on fait la fête comme nulle part ailleurs : lâchers de taureaux, fanfares folkloriques, fraternité éthylique… Mais avant de vous lancer tête la première, ouvrez ce précieux et hilarant guide ! Sinon, c'est que vous êtes un fada, fan de chichourle !

Retrouvez dans cet album un calendrier des ferias de l'été – pour suivre les festayres de Nîmes jusqu'à Bayonne –, et des conseils avisés et désopilants pour tâter le terrain ! À vous la folie des corridas et des bodegas !

Bande dessinée : 10,00 €

Librairie CAMARGUE

LE COURS DU DESTIN3962.jpg

de Jacky Simeon, format 13 x 20,50 cm, 196 pages, 2011.

Au fin fond de la Camargue, la vie paisible entre terre et mer de Vincent, fils d'ouvrier agricole, et de ses camarades Pierre, le futur raseteur, Victor, le fils du boulanger, Albert, le fada, et Sarah dont tous se disputent les faveurs. Vincent, au terme de tractations secrètes, est recueilli par un couple de riches manadiers, gérants d'un élevage de taureaux, dont il va peu à peu devenir le légitime héritier. Il s’y éprend d’un taurillon cendré, futur cocardier hors pair. Un taureau totémique, matérialisant la face sombre de ce héros, en apparence irréprochable et paisible. Fougueux et passionné, Vincent découvre les peines de cœur, l’exploration des mystères de l’existence, les amours passagers et les moments de joie partagée avec les siens. Il se heurte aux non-dits, aux silences lourds comme des simbéus, à la pudeur d’un peuple singulier. Dans une langue simple, emprunte d’oralité, Jacky Simeon parvient à retranscrire l’ambiance chatoyante d’une jeunesse heureuse au cœur de la Camargue.

Un texte vrai et essentiel, sans fioritures ni faux-semblants, qui raconte l’existence telle qu’elle est. Il démontre à travers ce récit l’intrication intime de la vie et des cultures taurines en Camargue ; et brosse le portrait d’un peuple et d’un terroir exceptionnels : un véritable hymne à la nature sauvage et à ceux qui la peuplent, humains compris.

Livre : 17,00 €

LE TAUREAU ET LA FETE3969.jpg

de Alain Laborieux, 150 x 220 mm, 288 pages, 2011.

Cet ouvrage est construit autour d'un texte rare et essentiel à l'appréciation de la tradition bouvine dans la Camargue du XIXè siècle : Una coursa de bious (1839) de Germain Encontre et depuis longtemps devenu introuvable dont l'auteur présente le texte original en languedocien et sa traduction en français, en le replaçant dans son contexte historique et culturel, et l’intégrant à une analyse documentée de la période charnière où la course camarguaise commence à se codifier et à subir des mesures répressives.

À partir de ce poème, Alain Laborieux entraine le lecteur plus avant dans le monde qu'il a commencé à dévoiler dans sa traduction, celui de la Bouvine, de sa pratique et de ses traditions : spectacle, musique, petits drames, bouffoneries, guerres de clochers, tout y passe et contribue à rendre cette promenade au temps du Taureau-Roi vivante et instructive. Cette étude constitue un apport essentiel à la connaissance des origines de la course camargaise.

Alain Laborieux, journaliste, photographe et auteur régionaliste, est un spécialiste des traditions, folklore et ethnographie du Languedoc-Roussillon et de la Provence. Il est rédacteur en chef du journal de la Fédération Française de Course Camarguaise, et a publié plusieurs ouvrages sur les mœurs et mythes méridionaux.

Livre : 20,00 €

BOUTIQUE

ADOPTEZ le T[o]R[o] d'aRles !

Le trait d'union de l'aficion du Sud-est L'une pointée au soleil, l'autre fichée vers demain, les deux cornes du T[o]R[o] d'aRles puisent dans nos terres de Camargue leur grâce, leur énergie... et une élégante modernité. D'après une œuvre originale d'Eric Rolland, artiste et plasticien arlésien bien connu, il se décline sous forme de bijoux, de tee-shirts et d'autocollants et s'affichera partout où vous le porterez.

Exclusivement vendu à Arles : au Magasin de jouets : 19 rue Jouvène et à La boutique des passionnés : 14 rue Réattu.

AUTOCOLLANT 1 cm environ : 1,00 €

AUTOCOLLANT 8 cm environ : 2,50 €

BROCHE argent : 65,00 €

BROCHE bronze et argent : 54,00 €

CORNE argent : 45,00 €

Le TEE-SHIRT : 14,00 €

Publié dans la Boutique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article