à l'Auberge Espagnole

Publié le par cleg

AFF-AUBERGE-250.jpgune exposition conviviale & collective

  DANS LA PRESSE

 Avec leurs diverses sensibilités, des approches et des techniques variées, chacun dans sa discipline, 5 ARTISTES investissent jusqu'au moindre recoin ce qui fut, jadis l'abattoir et la grande boucherie de la ville, en une exposition collective, chaleureuse et autogérée.

 L'auberge Espagnole est pour eux l'occasion de montrer leurs créations au public, mais aussi de se découvrir, d'échanger et de confronter leurs expériences et leurs visions.

 Les peintures en duo du couple arlésien SANDRA et ETIENNE GUERNIER : la douceur, la chaleur, la couleur et l'apparat des enluminures mariés à la force sauvage, les collages de VERO CHAZ au tracé épuré et instinctif où s'invitent un bric-à-brac d'incrustations de matériaux de récupération, les compositions photographiques sur céramique du gersois Denis CADDEO, les ors, les couleurs explosives et suggestives des toiles ensoleillées aux senteurs épicées de la lyonnaiseCHRISTINE ROYO.

 

> du 9 au 11 septembre, de 10h à 21h,

entré libre, salle Jean et Pons Dedieu (rue du 4 septembre)

>VERNISSAGE : vendredi 9 septembre à 20h30

DENIS CADDEO, céramiqueP1040121
Photographe de formation, Denis CADDEO a créé un procédé technologique de reproduction photo sur céramique qu'il décline à volonté sous toutes formes de carreaux de céramique et d'objets émaillés.

Passion taurine aidant, il s'est fait une spécialité des azulejos d'inspiration andalouse sur lesquels il reproduit des fers et marques des plus grandes ganaderias françaises et espagnoles ou les affiches de corrida. Il a aménagé de nombreux patios privés et les bodegas de clubs taurins sous le signe du toro.    

voir son site


VERO CHAZ, collagesmanoleteeeeeee-461.jpeg

Femme parmi les hommes et stéphanoise en Provence, celle qui n'est pas née en terre de corrida peint les combats des arènes. Mais, ce n'est peut-être pas un hasard, quand son prénom évoque cette passe où la cape essuie la tête du toro comme la sainte essuyait la sueur du visage du Christ sur le chemin de croix.

Fétichiste, Vero CHAZ collectionne depuis sa première corrida les souvenirs de ses ferias. Sur la toile, elle les colle et les peint comme on raconte une belle fête, foisonnante de matière clinquante et baroque à l'image de cette Espagne qui l'inspire.

 SANDRA & ETIENNE GUERNIER, peinture
Il est très rare que deux artistes conjuguent leur art pour ne plus faire qu'un. Sandra et Etienne sont des artistes autodidactes juste bercés par l'amour de la toile, des pinceaux, de la couleur et des chemins bigarrés !   Elle est la douceur, la couleur, l'apparat, l'arabesque, l'enluminure, la beauté, la courbe, la féminité... Il est la force, la virilité, l'exactitude, la précision...

Utilisant le cliché pour base, leur peinture traduit la force et la sauvagerie dans un traitement hyperréaliste : Le trait et la couleur se veulent photographiques, soucieux du moindre détail pour mieux respecter, honorer le sujet. Le travail d'enluminure et d'illustration sublime la précision du trait et la justesse du regard.

voir leur site


ROYO.jpgCHRISTINE ROYO, peinture

"Ma peinture est le fruit d'une recherche personnelle et originale. Elle est intimement liée à mes racines méditerranéennes et à ma passion pour les voyages.
Mes toiles tentent de mettre en scène des souvenirs d'ambiances ensoleillées où les sens s'éveillent par des couleurs chaudes, des odeurs d'épices...
C'est une peinture affective qui ose l'or, le rouge et la lumière."

voir son site


Publié dans Expositions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article