La lumière du "Prophète" !

Publié le par cleg



Peintre autodidacte, Jean-Pierre PROPHETE se consacre depuis quelques années exclusivement à la peinture tauromachique. Non seulement la « Fiesta Brava » avec ses corridas, mais tout ce qui l'entoure : l'ambiance, les sévillanes...
Après être passé des bleus aux tons rouges et jaunes violents, sa palette est devenue plus sereine.
Il a abandonné les fonds, qui sont maintenant souvent unis : sable ou noir, pour laisser la place au mouvement, et aux jeux d'ombre et de lumière, lumière qu'il fait ressortir dans ses dernières toiles par des a-plats de formes géométriques...

Nouvelle incursion, et non la dernière, dans cette représentation tauromachique qu'il considère inépuisable.

Ce sont donc des séries inédites lumineuses, puissantes, toutes porteuses d'une infinie  et délicate part de mystère où l'ombre est malgré tout suggérée que Jean-Pierre PROPHETE accrochera aux cimaises de l'Auberge Espagnole à l'occasion de cette féria du Riz 2009.

Publié dans Culture(s) Taurine(s)

Commenter cet article