Place Jose Reyes

Publié le par cleg


Il aura fallu presque 30 ans pour qu'Arles, la patrie des Gipsy Kings honore la communauté gitane. Trente ans pour qu'elle s'honore elle-même en donnant à une des places du quartier de la Roquette, le nom d'un gitan, d'un poète, d'un chanteur de cante jondo, le nom
de José Reyes (1928-1979), fils du vent dit “Blanchette“.
Plus qu'un symbole, espérons-le, la reconnaissance d'un peuple et d'une culture si étroitement liées à la vie de la cité dont les enfants portent haut et fièrement les couleurs au quatre coins du monde à l'occasion de leurs nombreux concerts.

Sur proposition de l'association “Le Monde de José Reyes", la place José Reyes sera inaugurée samedi 27 septembre à 18 heures par Hervé Schiavetti, maire d'Arles, Nicolas Koukas, adjoint au Maire, en présence de Michel Vauzelle, député, président du Conseil Régional Provence-Alpe-Côte d'Azur. (extrémité avenue Sixte-Quentin - Eglise des Carmes-Déchaussés) 
voir plan 

Nous espérons vivement qu'après avoir mis en place le Mémorial du camp de Saliers (camp d'internement des tsiganes durant la seconde guerre mondiale), après l'inauguration de cette place, la Ville d'Arles persévère sur la voie de la reconnaissance du peuple gitan, tsiganes, Rroms, ... et qu'elle aura à coeur d'accélérer le processus engagé depuis quelques années pour la création d'une aire d'accueil des gens du voyage (se mettant ainsi en conformité avec les règlementations en vigueur) et faire en sorte que ses propos en faveur des gens du voyage ne restent pas des paroles au vent.

quelques liens pour en savoir plus :
"Le Monde de Jose Reyes"      blog de Canut Reyes      site des Gipsy Kings
revue Etudes Tsiganes     Latcho Dives / cultures tsiganes
et le site d'Esmeralda : Gens du Voyage

Publié dans Rendez-vous

Commenter cet article