"Naturelles" à l'Auberge Espagnole 2006

Publié le par cleg

à lire, à voir, à écouter et à entendre

“Il faut parfois du temps pour apprendre à aimer
il suffit de deux passes pour une éternité“

LECTURE PUBLIQUE
“Naturelles“ de & par Gabriel Sandoval
vendredi 14 Avril à 21h00
Salle Jean & Pons Dedieu (rue du 4 septembre, Arles)

Au milieu des œuvres exposées et d’images projetées, Gabriel Sandoval dira, chuchotera, murmurera, susurrera comme une confidence intime et douce ses textes poétiques qui tracent une histoire d'amour entre un torero et un toro. Une tauromachie ardente, vibrante, bouleversante de sincérité, superbement mise en musique par son frère Bernardo.
Sensibilité à fleur de peau que portent le vent, les silences, le souffle dans les oliviers, les battements de cœur qui sonnent dans cette arène, une humanité nue qui s'enveloppe d'espoir... en quête d'universalité.
GRATUIT sur invitations
à retirer à La Boutique des Passionnés
Réservation : 04.90.96.59.93 (nombre limité de places)


EXPOSITION à 3
du 14 au 17 Avril 2006, ouvert de 10h00 à 20h30.
Salle Jean & Pons Dedieu (rue du 4 septembre, Arles)


Albert Martin
(peintures)

vit et travaille à Nîmes depuis une quinzaine d’années qui l’ont ramené à la tauromachie un temps délaissée. Il est séduit par l’environnement des férias et des corridas, son sujet de prédilection est le Tercio de Piques.
voir le  site  d'Albert Martin








René Robert (photographies)

est né en Suisse et est devenu au fil du temps un inconditionnel du flamenco. Depuis plusieurs dizaines d’années, il a collectionné des clichés de centaines d’artistes, ce qui fait de lui l’un des photographes de référence.








Johanne Villard
((dessins)


est stéphanoise et graphiste indépendante. C’est avec le projet Naturelles et la poésie qui l’a séduite entièrement qu’elle a réalisé une série sur la tauromachie et l’olivier.


LE LIVRE-CD

Recueil de tous les textes de Gabriel Sandoval, soulignés par les peintures d’Albert Martin, les photographies de René Robert et de Frédérique Etienne et les dessins de Johanne Villard. Musiques de Bernardo Sandoval. Délicat, précieux, on se surprend à le caresser comme l'écrin de velours d'une perle rare lumineuse de lune. ESSENTIEL.. VITAL… voir présentation
Infos plus :
Pour la première fois réunis, les artistes et leurs oeuvres autour du livre-CD "Naturelles",
Albert Martin, René Robert, Gabriel Sandoval, Johanne Martin, et l'iniatrice de la rencontre, Catherine Le Guellaut (Boutique des Passionnés)
photographie Florine Hoyez - Arles Féria de Pâques 2006.

le   site    de
Gabriel Sandoval


références bibliographiques :
"La rage et la grâce - Los flamencos" de RENÉ ROBERT
"Flamenco Attitudes" textes de GABRIEL SANDOVAL, photos de RENE ROBERT

Que sont-ils devenus ?
Albert MARTIN a signé les illustrations du livre "Et la Lune nous regardait" de Catherine Le Guellaut  dans lequel Gabriel Sandoval signe la  poème "Mil Toros",
L'auberge Espagnole est née et devient un lieu de rencontres culturelles multi-disciplinaire autour des toros,
Gabriel Sandoval et Albert Martin poursuivent leur collection de coplas et peinture "Gestes et Murmures",
Bernardo Sandoval est programmé à Arles en 2007 dans le cadre de Convivència, (voir film)
Albert Martin expose à la Chapelle Ste Anne à l'invitation de la Ville d'Arles,
Gabriel Sandoval publie son roman "Tu peux t'en aller" dont Johanne Villard a créé la couverture,
René Robert envoie des photos à tout le monde pour le premier jour de l'année,
...

Publié dans Expositions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article