Tauromachie et traumatisme

Publié le par cleg

Le Club Taurin de Paris a commencé de recueillir les avis et les témoignages de psy et d'aficionados afin de constituer une base d'observations et d'expertises suffisamment large et convaincante pour qu'elle puisse être entendue et décisive.
"Nous avons entrepris de recueillir, nous aussi, l'opinion de spécialistes qui connaissent la corrida et son univers, qui ont pu côtoyer et observer des centaines d'enfants aficionados (cas cliniques ?) dans leur entourage et sur les gradins de nos arènes. Ils sont les mieux placés pour répondre à la question : Le spectacle de la corrida perturbe-t-il le psychisme des enfants et induit-il " une fragilisation de leur système moral et une perturbation de leur sens des valeurs "?
Nous prions ardemment ceux qui lisent ces lignes de solliciter tous les spécialistes (psychiatres, pédopsychiatres, psychanalystes, psychologues, éducateurs, …) qu'ils peuvent connaître et qu'ils pressentent sensibles et disponibles.
Qu'ils les invitent à nous contacter pour nous nous apporter leurs précieuses contributions :
- Soit en nous communiquant leur propre expertise.
- Soit en adhérant aux réflexions du Dr Jean Maler et en acceptant de les cosigner.
Pour cela, qu'ils adressent un courrier électronique à : webmaster@torofstf.com

Nous vous invitons à y collaborer ardemment.
Chacun pourra y lire les très intéressantes contributions de psy et médecins qu'il conviendra sans doute de confronter et compiler afin de ne pas tomber dans le piège grossier qui consisterait à ne produire des idées, du débat, de l'intelligence qu'en réponse aux attaques des anti-taurins. Nous nous sommes tus depuis si longtemps ! Au contraire, utilisons ce levier pour relancer notre propre machine à comprendre et expliquer la tauromachie, en faire partager la beauté, le sens et l'émotion ...
Catherine-LG

A suivre le compte-rendu de la conférence "L'Oeil du Psy" organisé par les Clubs Taurins réunis d'Arles

Publié dans Idées et débats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article